Quels sont les bienfaits du jus de céleri ?

jus de céleri

La popularité du céleri grandit de plus en plus sur les réseaux sociaux. Cette plante herbacée de la famille des ombellifères ou apiacées charme plus d’un grâce aux nombreuses vertus qu’on lui attribue. Bien qu’il n’existe aujourd’hui aucune étude scientifique qui appuie l’idée d’un jus miracle pouvant améliorer, à lui tout seul, l’endurance, la circulation sanguine ou encore la qualité de la peau, boire un verre de jus de celeri par jour ne fera généralement qu’améliorer la santé.

Les trois principaux bienfaits du jus de céleri

Le céleri contre l’hypertension

Grâce à sa teneur en phtalide, le céleri est un excellent hypotenseur. Cette substance chimique favorise la relaxation des muscles autour des artères et fluidifie le sang. Cette décontraction fait ensuite diminuer la pression artérielle, ce qui facilite la circulation sanguine. Pour mieux profiter de cette qualité, il est recommandé d’en boire pendant une semaine puis de faire une pause de trois semaines avant de reprendre.

Le céleri, très bon antiseptique et diurétique

Le sodium et le potassium qu’il contient régulent le flux de liquides dans l’organisme. Cela facilite le travail des reins et de la vessie, ce qui permet d’éviter l’accumulation de fluides. Le jus de céleri contribue en même temps à éliminer les toxines de l’organisme.

Le céleri, un excellent allié contre le cancer

Les composés acétyléniques qu’on y retrouve aident à stopper la croissance des cellules cancéreuses. Les coumarines, également présentes, préviennent la destruction des cellules par les radicaux libres. On y rencontre aussi des acides phénoliques qui contribuent à bloquer l’action des prostaglandines, métabolites qui stimulent le développement des cellules tumorales.

Pour retrouver d’autres bienfaits de ce cocktail revitalisant, cliquez ici.

Comment faire du jus de céleri ?

Faire du jus de céleri à l’aide d’un extracteur de jus

Prendre une botte de céleri bio et l’étaler sur la planche à découper puis couper soigneusement les feuilles et la base blanche.

Rincer les tiges en les plaçant dans une large passoire, ou, à défaut d’une passoire, rincer chaque tige une à une sous un filet d’eau en veillant à bien retirer la saleté.

Insérer ensuite une par une les tiges dans la goulotte de chargement. Allumer l’extracteur et pousser doucement la tige pour l’y insérer. Si la machine n’est pas munie d’un réceptacle, placer un récipient sous le bec verseur avant de commencer. Servir ensuite le jus frais.

Faire du jus de céleri à l’aide d’un mixeur

Deux fois plus de bottes de céleri sont nécessaires pour une préparation avec un mixeur, car le jus obtenu contiendra plus de fibres qu’il faudra encore filtrer.

Prendre deux bottes de céleri et retirer les feuilles et la base blanche. Couper ensuite les tiges en morceaux de 2,5 cm.

Laver dans une passoire sous un filet d’eau en veillant à bien retirer toute la saleté.

Mixer le quart des morceaux à vitesse moyenne puis élevée jusqu’à l’obtention d’un liquide, puis verser petit à petit le reste et ajouter de l’eau pour avoir la consistance souhaitée.

Filtrer ensuite le jus et servir frais.

Quelques conseils pour suivre une cure de jus de céleri

Les vertus qu’on attribue au jus de celeri sont nombreuses. Mais pour profiter de ses propriétés, il est conseillé de le consommer pur à jeun le matin et d’attendre dix minutes avant de consommer du solide. Cela permettra au céleri d’agir en profondeur et facilitera la digestion des aliments solides par la suite.

Il faut également avoir une alimentation saine et bien équilibrée à base de fruits et légumes. Un régime équilibré éloigne le risque d’avoir des carences en nutriments et vitamines.

Il est aussi essentiel de bien s’hydrater. Ne jamais oublier de boire un grand verre d’eau avant de prendre son jus de céleri et son premier repas de la journée. Être bien hydraté permet d’éliminer plus facilement les toxines de l’organisme.

Cependant, même en suivant toutes ces astuces, consommer du céleri chargé de pesticides ne fera que nuire à la Santé. Il faut privilégier, autant que possible, le céleri issu d’une agriculture biologique : feuilles bien vertes, tiges bien craquantes… Pour bien profiter de ses qualités nutritives, il est à consommer dans les deux jours après l’achat.

Contre-indications et effets indésirables du céleri sur la santé

Si la consommation du céleri et sans grand danger dans la majorité des cas, certaines personnes sont quand même susceptibles de ne pas le supporter. En effet, le céleri est un allergène qui peut provoquer le syndrome de l’allergie orale. Il s’agit d’une réaction allergique à certains fruits, légumes et noix que présentent les personnes souffrant d’une rhinite allergique. Cela se traduit par des démangeaisons et inflammations au niveau de la bouche, des lèvres et de la gorge. Les symptômes durent généralement quelques minutes après le contact avec la plante.

La consommation du céleri pendant une grossesse comprend également des risques. Il est surtout proscrit à cause de ses propriétés emménagogues. Le céleri stimule les menstruations et fait partie des herbes abortives, car il contient un flavonoïde naturel appelé apigénine. La consommation du céleri pendant la grossesse peut donc entraîner des complications, voire même une fausse-couche.

Les bienfaits et vertus de l’huile de chanvre