Quelles plantes pour soulager le mal de tête ?

Le mal de tête incarne sans aucun doute la douleur commune à la quasi-totalité de la population humaine. L’abus d’analgésique reste de ce fait un risque très sérieux, sachant que la souffrance peut perdurer pendant un certain temps, et même revenir de façon chronique ou systématique. Le traitement peut désormais se faire de manière naturelle. En effet, il a été démontré que de nombreuses plantes médicinales possèdent des vertus capables de soulager, voire prévenir et réduire la fréquence et l’intensité des douleurs.

La nature au secours de notre tête

Migraines ou céphalées, le mal de tête représente en fait un signe qu’envoie notre métabolisme, pour nous signaler un dysfonctionnement ou une attaque portée spécialement contre nos organes. Il peut s’agir d’un simple manque d’eau, tout comme il peut indiquer un cas plus grave comme le développement d’un ulcère, ou encore une fatigue du cerveau après un long moment de stress. Quoi qu’il en soit, le recours systématique au paracétamol a été démontré comme source de dommages hépatiques irréversibles. La phytothérapie a donc saisi l’opportunité pour se faire valoir, et à raison. En effet, de nombreuses plantes ont été confirmées comme disposant de propriétés calmantes, et même curatives par rapport à ce signal insupportable.

Remède à portée de mains

La manifestation des crises de migraines peut survenir n’importe où et à n’importe quel moment. Pour pallier ces déconvenues, la phytothérapie a réussi à démontrer que certaines plantes peuvent jouer non seulement un rôle préventif, mais aussi curatif contre le mal de tête. En guise d’exemple, la consommation de feuilles de la grande camomille permet de prévenir, mais également de réduire la fréquence et l’intensité des migraines, à raison de 125 à 250mg par jour. Le produit peut être trouvé sous forme de feuilles séchées à mâcher, de gélules ou de feuilles lyophilisées. La parthénolide, agent actif présent dans les feuilles de la grande camomille, expliquerait cette vertu.

De nombreuses possibilités

Les produits phytothérapeutiques sont aujourd’hui nombreux pour lutter contre les céphalées et les migraines. Les plantes concernées proposent des vertus variées et adaptées à chaque cas. Les moyens offrant la possibilité de soigner naturellement son mal de tête se déclinent en plusieurs choix. Citons en guise d’exemple la menthe poivrée, le romarin, la lavande ou l’écorce de saule blanc. L’utilisation se fait par infusion ou tisane, par inhalation ou par massage, si le produit a déjà été tourné en huile essentielle.

Phytothérapie, plantes médicinales : se soigner avec les plantes