Phytothérapie, plantes médicinales : se soigner avec les plantes

La santé figure parmi les richesses que l’on estime peu et que l’on a tendance négliger, jusqu’au moment où une défaillance sonne l’alarme. Recourir aux comprimés, injections et divers autres médicaments censés curer le mal s’avère alors nécessaire pour se rétablir. Aujourd’hui, une alternative vient se poser à cette habitude. Certainement à la suite des différents effets indésirables de ces remèdes, le retour vers les médecines traditionnelles gagne en force de nous jours. Le traitement par les plantes, et la conception de solutions et médicaments non chimiques à base de végétaux semble en plein essor pour un marché intéressant de plus en plus de consommateurs.

La pratique traditionnelle remise à jour

Phénomène de mode à caractère passager ou nouvelle tendance gagnant en puissance, l’efficacité des traitements n’a même plus besoin de faire ses preuves. La méthode utilisée depuis la nuit des temps, consistant à se servir la vertu des plantes pour se soigner, se met néanmoins au rythme de la technologie. En effet, plus question de perdre des heures à préparer les onguents et décoctions dont le secret de fabrication relève de sciences inconnues ; aujourd’hui, les gélules à base de plantes fleurissent. Les entreprises médicales vertes ont trouvé le moyen de concentrer toutes les vertus des végétaux dans des capsules, mais également sous d’autres aspects inspirant la facilité d’utilisation et un bien-être conséquent.

Les avantages de la médecine verte

Avec la réticence de plus en plus marquée par rapport à la médecine chimique, le retour aux sources par la phytothérapie gagne en ampleur. Préventif ou curatif, le traitement par l’intermédiaire de cette thérapie alternative permet simplement de limiter les risques d’effets secondaires et de contre-indications pour chaque sujet précis. En effet, les gélules ne contenant généralement aucun additif ni conservateur chimique, les problèmes d’interaction sont réduits à néant. Par ailleurs, les plantes offrent l’avantage d’une efficacité quasi immédiate, et la durée de traitement reste relativement courte selon la cure à effectuer.

Les limites de la phytothérapie

L’adoption de ce nouveau concept médical semble facile. En gélules, en tisanes ou en huiles essentielles, les produits de la phytothérapie se déclinent sous la forme qui conviendra le mieux au besoin de ses consommateurs. Cependant, comme pour tous les traitements, un avis de spécialiste reste impératif pour y recourir. Si la plante peut guérir, elle peut également être nocive, ne serait-ce qu’à la suite d’un dosage erroné, ou d’un mauvais usage du produit.

Quelles plantes pour soulager le mal de tête ?